top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCamille

À la rencontre de nos émotions


Lorsque l'on souhaite comprendre ses émotions afin de les harmoniser, nous sommes confronter à nous-mêmes. Il est alors difficile de s'auto-analyser et d'avoir du recul sur nos émotions/sensations.


Pour plus de facilité, j'ai inventé cette idée là: soyons des détectives ! Ainsi, nous pouvons partir, à l'aide de notre loupe, à la recherche d'indices qui pourrons résoudre l'énigme des émotions !



ETAPE 1: Relever les indices de son état émotionnel


La première étape est tout simplement l'observation. Simple, n'est-ce pas ? Pas tout à fait! En effet, nous avons l'habitude d'ignorer ce qui se passe en nous, de ne pas prendre compte ce tourbillon interne. C'est là, que toutes les émotions se mélangent et qu'il est difficile de voir laquelle est présente et pourquoi.


Tout d'abord, je t'invite à remarquer les émotions. Cela peut soit s'observer par une réaction physique, soit par un ressentiment général.


Exemple : « Tiens, j'ai une boule au ventre » → je relève ce phénomène physique

« Raaah, ce truc m'énerve !!! » → je relève un ressenti général


Et oui, le corps et les émotions sont liés, et nous pouvons plus facilement les observer grâce aux corps. La méditation est un excellent moyen d'observer ses ressentis.


Qui dit inspecteur, dit prendre des notes ! Je t'invite à noter ces observations, ces indices autant physiques que mentales, dans un carnet. Si tu peux, note le plus d'information possible, cela sera utile pour la suite de notre enquête. Je te propose quelques pistes:


  • Quand est-ce que j'ai ressenti ça ?

  • A quelle émotion je rattache cet indice ?

  • Sous quelle forme est-ce que cet indice s'est manifesté ?

  • Quel est le déclencheur ?


ETAPE 2: Analyser les indices de son état émotionnel


Maintenant qu'on a relevé quelques indices sur notre état émotionnel, il est temps de les analyser !


Pourquoi ? Il est primordial d’analyser nos indices, nos émotions, afin de mieux les comprendre. Ici, nous allons simplement essayer de voir des liens entres nos indices afin de commencer un travail de compréhension. Plus on identifie nos émotions, nos sensations, plus facilement nous pouvons les comprendre et les accepter. Clarifier notre état émotionnel, permet d'appréhender certaines situations avec plus de légèreté. Pour moi, analyser nos indices, revient à tenir une lampe torche dans l'obscurité : nous commençons à voir où nos pas vont, dans quelle direction nous allons.


Comment faire ? Il existe plusieurs manières de les analyser. Je vais vous proposer quelques idées :


  • Classer par sensations agréables ou désagréables en suivant sa boussole émotionnelle : est-ce que c'est une émotion agréable, que j'apprécie ? Ou que je n'aime pas trop, je ressens de l'inconfort ?

  • Quel est le déclencheur de l'émotion ? Est-ce que c'est toujours le même déclencheur ? Où est-ce que c'est toujours différent ? Est-ce que ça vient d'une situation extérieure? Des autres ? De moi ? Exemple : voir une situation d'injustice déclenche de la colère en moi.

  • Comment se manifeste cette émotion ? Quelles sont les sensations physiques ? Qu'est-ce qui se passe dans mes pensées ? Comment définir cette sensation ? Exemple : lorsque je suis en colère, je sens une boule au ventre, je me contracte, et j'ai des pensées agressives.


Plus vous allez analyser les indices de votre état émotionnel, plus vous allez rentrer dans les détails de cette émotion. Pour moi, il n'y a rien de plus important que de cheminer personnellement. On peut lire beaucoup d'ouvrage sur les émotions, mais le plus important est de rentrer en contact avec son propre système émotionnel.


ETAPE 3: Comprendre son état émotionnel


Après avoir observé et relevé les indices de notre état émotionnel, il est temps de comprendre.


Comprendre pourquoi cette émotion se manifeste, quelle est son message, que veut-elle me dire ?


Comprendre son origine, d'où vient-elle ? Qu'est-ce qui la réveille ? Qu'est-ce qui l'anime ?


Comprendre son identité, comment se manifeste-elle en moi ? Que se passe t-il réellement en moi quand je ressent cette émotion ?


Comprendre permet de mieux connaître les émotions et nos états émotionnels. Comprendre c'est mettre des mots sur nos maux, c'est partir à la rencontre de l'émotion afin de savoir qui elle est et pourquoi elle est là.


Pendant longtemps j'ai subi ma colère. J'étais tout le temps en colère et ça me ronger, me détruisait. J'étais tellement en colère que ça retombait sur mes proches. En analysant les signaux de ma colère, en l'observant et en la comprenant j'ai découvert que cette colère provenait de loin. Elle est profondément lié à l'injustice. Depuis mon enfance, je ne comprenais pas l'injustice, j'ai toujours détesté ça. Voir les horreurs du monde et l'incapacité de changer cela, me rendait folle de colère, de rage. Derrière cette injustice, il y a cette sensation d'impuissance. Et sur ça que je travaille, mon impuissance face aux injustices. La comprendre a été la première étape vers la délivrance.


Je tiens aussi à nuancer mes propos. Il m'est arriver, lors de grande crise émotionnelle, de ne pas comprendre pourquoi je ressentais ça. Parfois, on ne peux pas comprendre, on n'y arrive. Alors dans ces moments, il faut rendre les armes et abdiquer. Ne rentrons pas en lutte avec nos émotions.


Comprendre nos émotions peut véritable être une étape importante pour voir et entendre ce qu'elles ont à nous dire. Ne plus les subir, mais rentrer en contact avec elles pour sortir de l'ombre et voir réellement ce qui se passe en nous. Mais sans vous mentir, parfois, on ne comprend pas. Il ne faut pas rentrer dans une lutte vers la compréhension, mais juste vivre l'émotion, sans comprendre, en observant et en écoutant.


ETAPE 4: Accepter son état émotionnel


Nous voilà arrivé à la fin de l'enquête sur notre état émotionnel …. ou plutôt le début d'un long chemin, d'une longue quête sur nos émotions et sur nous-mêmes.


Nous avons tout d'abord observé (étape 1), puis rencontré (étape 2) et compris nos émotions (étape 3). La dernière étape, et sûrement la plus difficile, est de les accepter.


Pendant longtemps, je voulais « gérer » et « contrôler » mes émotions. Je suis partie en lutte contre elles, alors qu'elles m'apportaient des messages si importants. Alors, je ne veux plus gérer ni contrôler, mais cohabiter, dialoguer, leur laisser de la place pour s'exprimer librement, sans les refréner. Il est tout de même important de mettre des limites, par exemple, pour ma part, je ne souhaite pas que mes émotions explosives blessent les personnes que j'aime. En cela, j’apprends à guider et orienter mes émotions.


Par exemple, lorsque je suis en colère, à la place de la laisser exploser sur mon entourage, je m'isole et je la laisse faire. Je me laisse le temps de vivre l'émotion, de l'explorer, la ressentir pour la laisser passer et apprendre, toujours plus, sur moi-même.


J'ai remarqué que plus je lâche prise et je laisse l'émotion s'exprimer, plus vite elle passe, plus vite mon état émotionnel se rééquilibre. Plus je l'accepte, plus je m'en délivre.


La vie, c'est ça, des expériences, des découvertes, des recommencements. Les émotions, nos amies, seront toujours là pour nous délivrer des messages, alors écoutons-les, du mieux qu'on peut.


Je terminerai par deux passages de Trois amis en quête de sagesse de C. André, A. Jollien et M. Ricard :


« L'un des plus grands chantiers de la vie spirituelle, c'est d'abord d'accepter que nous pouvons perdre le contrôle »


« Ne nous décourageons pas. C'est l'une des grandes affaires de notre vie que de travailler à notre équilibre émotionnel. Et nous ferons régulièrement des rechutes, serons de nouveau victimes de colères absurdes, d'angoisses inadaptées, de tristesses exagérées. Ce parcours émaillé de dérapages, il faut l'intégrer dès le début. […] Nous sommes dans un apprentissage, donc nous devons accepter les « rechutes ». Il n'y a pas de raccourci sur ce chemin-là. Mais on finit toujours par y arriver si on continue de marcher »


C'EST A VOUS : Se lancer !


Dès à présent, vous pouvez vous lancez dans cette magnifique enquête de vous même, riche d'enseignements. Pour cela, je vous conseil d'avoir un petit carnet, toujours sur vous, afin d'écrire vos états émotionnels et les leçons apprises.


Je vous souhaite une magnifique enquête !


Tendrement,

Camille

Comments


bottom of page